Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le tour de France au plus près des côtes et des frontières

Tour de France en autonomie.
[Régis Paraz]
Projection : 22 min

C’est un projet qui datait de plus de vingt ans mais qui avait été mis en sommeil.

Une rencontre avec Michel Gasparini  4 ou 5 ans auparavant chez Veloland Chambéry avait réactivé ce projet.

Mon parcours a fait plus de 7500 km avec une visite de la presqu’île de Quiberon, des îles de Ré et d’Oléron et des 8 coins de l’hexagone : Lauterbourg, Dunkerque, Cap de la Hague, Pointe du Raz, Hendaye, Cerbère (col des Balitres), Menton et St Gingolph.

Je m’étais mis dans l’idée de réaliser ce tour d’une traite mais sans délais de temps, en ne découpant aucune étape par avance. Me lever le matin et m’arrêter quand j’en aurais assez, prendre le temps de visiter. C’est un tour qui a donc duré presque 3 mois comme prévu. (87 jours, 5 jours de repos et 82 étapes)

Le départ a eu lieu fin avril 2011 et m’a imposé un tour dans le sens anti horaire. En effet, étant Savoyard je suis parti au plus près de chez moi et un tour dans l’autre sens à cette époque n’était pas possible car les cols de l’Iseran, Galibier, Izoard et Bonette étaient fermés. L’intérêt de le faire dans le sens où je l’ai réalisé c’est d’avoir la mer toujours à  droite et de pouvoir ainsi avoir de jolies perspectives sur les criques ou rochers lorsque on roule au bord de côtes découpées.

On m’avait dit que dans ce sens là le vent était plus défavorable mais je n’y ai prêté guère attention car quand on fait du vélo on a toujours l’impression que le vent nous est défavorable !

L'itinéraire

Le site

Retour aux voyageurs