Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le tour du monde en vélo d'appartement

Atteint de la maladie de Parkinson, il décide de réaliser le tour du monde en vélo d'appartement.
[Eric Tournaire]
Projection : 25 min

Auteur de carnets de voyage, j’ai appris en novembre 2012 que j’étais atteint de la maladie de Parkinson. Physiquement, les symptômes se traduisent, entre autres, par une déperdition musculaire, des difficultés à se mouvoir et une grande vulnérabilité à la fatigue, ce qui remet fortement en question ma capacité à voyager…

Pour lutter contre la perte musculaire, je dois pratiquer assidûment le vélo d’appartement. Pour lutter contre le marasme émotionnel et les symptômes dépressifs, je devais trouver une motivation : je vais donc faire le tour du monde en vélo d’appartement. Projet : Pédaler sur place pendant un an, régulièrement, en tentant de « parcourir » le nombre de kilomètres nécessaire pour boucler un tour du monde.

Réaliser le carnet de voyage de cette action, avec, dans le même livre :

1 – le récit réel de cette aventure

2 – le voyage virtuel, illustré de photos, de photos-montages, et de dessins des pays virtuellement traversés et des gens rencontrés.

Rencontres réalisées grâce à un blog actualisé chaque semaine, qui me permet d’entrer en contact avec des personnes habitant les pays « traversés », et de réaliser des dessins et peintures à partir des photos qu’ils envoient sur le blog.

La maquette de ce carnet de voyage est réalisée par Fabien Palmari, avec lequel j’ai déjà plusieurs fois travaillé, et qui m’accompagne dans ce nouveau périple.

Retour aux voyageurs